Archives

Les enjeux d’une mémoire politique des « musiques actuelles »

VENDREDI 3 DECEMBRE – 10h-12h
Rencontre proposée par MCI (mémoires du CIR et de l’IRMA)

La dénomination « musiques actuelles » dépasse désormais le temps d’une génération. Peu signifiante sur un plan artistique, elle renvoie surtout à un “mouvement” de structuration d’aventures sur une période de plus de quarante ans…

Aujourd’hui engagé dans des logiques de patrimonialisation, ce secteur voit fleurir de nombreuses initiatives de mise en mémoire, qu’il s’agisse de pages dédiées à des souvenirs de scènes locales, de conservation d’événements ou de réflexions pour en maintenir et en transmettre les valeurs.

Cette mise en perspective interpelle les politiques, culturelles ou autres, via leur confrontation évolutive et conflictuelle à ce mouvement.

L’association MCI (Mémoire du Cir et de l’Irma) propose un atelier-rencontre sur les enjeux de cette (re)lecture d’un passé riche, né dans des caves adolescentes, objet de marchés générationnels et confronté aux institutionnalisations les plus diverses.

Que nous raconte cette histoire ? Qu’en connaissons-nous réellement ? Comment préserver ses récits et en transmettre les valeurs ?… Venez échanger vos visions et en débattre avec quelques témoins d’origine de cette histoire.

Intervenant·es :

Véra Bészonoff, coordinatrice de l’accompagnement des adhérents et des dynamiques de territoires FEDELIMA,
Alban Cogrel, coordinateur FAMDT,
Et les témoignages de Philippe Berthelot, Bruno Boutleux, Gilles Castagnac, Luc de Larminat, Maurice Lidou.

Modération :

Julien Pion, coordinateur Supermab et membre de MCI

Mal-être au travail des salariés en période de crise sanitaire : État des lieux et moyens de prévention  

VENDREDI 3 DECEMBRE – 14h00-16h00
Atelier proposé par le SMA (Syndicat des Musiques Actuelles) 

Selon une récente étude de la DARES portant sur les conséquences de la crise sanitaire sur les conditions de travail, les risques psychosociaux et la santé au travail, l’état de santé psychique des travailleurs s’est fortement dégradé début 2021 avec un doublement du risque dépressif et une forte détérioration de la santé perçue.

La crise sanitaire impacte en effet profondément et durablement l’activité des entreprises et leur organisation du travail. Un fonctionnement différent, parfois en mode dégradé, s’est installé pour une période assez longue dont il est difficile de prévoir précisément l’issue. Ces changements organisationnels et relationnels importants pour les salariés peuvent avoir des conséquences sur leur santé mentale.

Comment évaluer l’exposition des salariés de sa structure aux facteurs de risques psychosociaux ? Quelles mesures organisationnelles mettre en place pour limiter cette exposition ? Comment animer le collectif de travail quand certains sont en télétravail et d’autres continuent de travailler sur site ? Souvent peu sensibilisés à la prévention des risques psychosociaux, les dirigeants des entreprises du spectacle peuvent se sentir bien seuls et impuissants face aux questions que soulève cette période inédite. 

Cet atelier sera l’occasion de dresser un état des lieux des conséquences de la crise sanitaire sur les conditions de travail et la santé des salariés, y compris dans le secteur des musiques actuelles au travers de témoignages de professionnels mais également de présenter les dispositifs et outils de prévention des risques psychosociaux pouvant être mobilisés.

Intervenant·es :

Laëtitia Santarelli, psychologue du travail et Yann Hilaire, ergonome à Thalie Santé (ex CMB),
• Flavie Van Colen, directrice adjointe de Paloma,
Et les témoignages de professionnel·les du secteur des musiques actuelles.

Modération : 

• Laëtitia Coquelin, responsable juridique au SMA