Archives

L’utilité sociale en débat : quelle place pour les radios associatives dans l’écosystème des musiques actuelles ?

Rencontre proposée par La CORLAB 

Comment reconnaître et caractériser la fonction de médiation sociale, culturelle et musicale des radios locales associatives ? 7 radios adhérentes à la CORLAB ont tenté d’y répondre dans un travail d’évaluation de leur utilité sociale. A la fois tribunes démocratiques, tremplins pour les artistes émergents ou « baromètres » de la culture sur les territoires où elles s’inscrivent, les radios locales associatives, affranchies des contraintes publicitaires et commerciales, mettent un point d’honneur à valoriser les pratiques culturelles dites alternatives, en se faisant l’écho d’une très large variété de disciplines artistiques et d’esthétiques musicales. Peut-on dès lors considérer les radios associatives comme fers de lance d’un service public radiophonique alternatif ?

Entre pratiques de justification et actions réelles : quels enseignements et limites peut-on retirer de ce travail d’évaluation de l’utilité sociale des radios ? Comment leurs rôles en matière de prescription musicale et culturelle et leur implication dans les écosystèmes musicaux locaux, régionaux, sont-ils aujourd’hui reconnus par les pouvoirs publics ?

Présentation et mise en débat du rapport sur l’utilité sociale des radios associatives de Bretagne : Hélène Duclos (Consultante Experte Evaluation de l’utilité sociale) et Xavier Milliner (CORLAB). Témoignages et extraits sonores en présence des représentant-e-s et partenaires des radios adhérentes à la CORLAB. Echanges croisés et mise en perspective nationale avec Cédric Fautrel, représentant de la Férarock.

Ressources : 

Quelle utilite sociale pour les radios associatives

Intervenant·es :

  • Hélène Duclos, consultante et experte en évaluation de l’utilité sociale, Cabinet Transformation Associés,
  • Cédric Fautrel aka Gomina, animateur et chargé d’antenne à Fréquence Mutine (radio Férarock basée à Brest),
  • Xavier Milliner, coordinateur régional – CORLAB,

Animation : 

  • Véronique Muzeau, journaliste et animatrice à Radio Évasion (Le Faou – 29).

Face à l’urgence écologique, l’éducation artistique et culturelle comme levier pour accroître la pertinence de l’éducation environnementale ?

Rencontre proposée par Printemps Bruyant et les Trans 

Pourquoi et comment croiser éducation artistique et culturelle et éducation au développement durable ?  L’enjeu de « les faire cohabiter organiquement »* est de développer un autre rapport au monde plus soucieux du reste du vivant, permettant de préserver l’habitabilité de la Terre…

Quels projets déjà existants, dans quelles conditions de mise en œuvre, avec quelles intentions, quelle interconnaissance des partenaires, quels impacts auprès des jeunes, quels liens à tisser pour amplifier cette dynamique ?

* Anne Deslauriers

Intervenant·es :

  • David Guillerme, délégué régional académique à l’éducation artistique et à l’action culturelle (EAC), chef de la mission régionale académique à l’éducation au développement durable (EDD),
  • François Joncour, musicien et compositeur,
  • Ariane Kensa, graphiste et peintre (art urbain),
  • Régis Morel, animateur association Là-Haut,

Animation : 

  • Jean-Paul Deniaud, directeur de la rédaction de PIOCHE ! magazine.

« L’archipel des droits culturels » – Venez expérimenter les droits culturels à travers une animation immersive

Atelier proposé par Bretagne Culture Diversité, la Chaire « Territoires et mutations de l’action publique de Sciences Po Rennes et le laboratoire LiRIS de l’université de Rennes 2 

La Fédération des Centres Sociaux et socioculturels a imaginé une animation immersive aux droits culturels, une façon attrayante d’aborder cette problématique à destination de personnes impliquées dans leur mise en œuvre. Les participant-e-s pourront découvrir comment mobiliser ces droits dans leurs pratiques professionnelles et/ou militantes. Cet outil-jeu permet de nourrir des temps de débats, de formation et de rencontres autour des questions d’identité, de coopération, d’éducation et de formation, d’information, de communication, de communauté, diversité et patrimoines. L’Archipel contient également un ensemble de ressources numériques qui permettront à chacun de poursuivre sa réflexion.

Atelier animé par Serge Chalony, délégué fédéral Morbihan, Fédération des centres sociaux et socioculturels

12 places maximum. Aucune connaissance des droits culturels n’est requise pour participer.

Cheminer avec les droits culturels

Rencontre proposée par Bretagne Culture Diversité, la Chaire « Territoires et mutations de l’action publique de Sciences Po Rennes et le laboratoire LiRIS de l’université de Rennes 2.

Les droits culturels sont des droits humains fondamentaux. Ils sont inscrits, depuis 2015, dans plusieurs lois françaises : la Loi relative à la Nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) et la Loi relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine (LCAP). Même si ce cadre politique et juridique a permis une certaine prise de conscience et de plus en plus d’initiatives, on constate encore que se les approprier pleinement n’est pas simple, et que leur mise en application concrète est source de nombreuses interrogations.

Ainsi, pour cette édition 2022 – année qui marque le 15e anniversaire de la Déclaration de Fribourg – la mise en œuvre des droits culturels sera au cœur des échanges d’une matinée de rencontres et de réflexion.

Intervenant·es :

  • Gabriel Biau, directeur de la Maison des Squares (quartier du Blosne, Rennes),
  • Paloma Fernandez-Sobrino, artiste pluridisciplinaire et directrice artistique de de l’Âge de la Tortue (Rennes),
  • Pascal Le Brun-Cordier, directeur artistique (ZAT Montpellier) et universitaire (professeur associé à l’École des arts de la Sorbonne – Paris 1) et coordinateur du réseau Villes In Vivo,

Animation : 

  • Romain Pasquier, directeur de recherche au CNRS (laboratoire Arènes), titulaire de la chaire « Territoires et mutations de l’action publique » de Sciences Po Rennes.

État des lieux du Hip Hop en Bretagne

Rencontre proposée par le réseau Hip Hop en Bretagne 

Le réseau Hip-hop Bretagne a pour objectif de développer, fédérer, représenter et promouvoir le Hip-hop dans sa région.

En 2020, le réseau a réalisé une enquête statistique afin d’établir une monographie de la culture Hip Hop en Bretagne. Ce questionnaire soumis à plus d’une centaine d’acteurs a permis de mettre en avant certaines problématiques spécifiques à cette culture.

Nous vous invitons à ce temps de restitution publique dans le cadre des Trans.

Intervenants :

  • Ali Ahamed, directeur de l’association Hip Hop New School et secrétaire du réseau Hip Hop Bretagne,
  • François Bocqueho, médiateur et directeur de la publication de la monographie,
  • Charles Songue, coordinateur de l’association Dooinit et trésorier du réseau Hip Hop Bretagne.

« L’éditeur de musique n’a pas d’oursin dans les poches »

Rencontre proposée par la CSDEM (Chambre Syndicale de l’Édition Musicale)

Quand on parle d’édition musicale, on pense « droits » et revenus mais beaucoup moins devoirs et investissements. L’éditeur de musique est pourtant le premier à prendre des risques financiers puisqu’il est le premier partenaire de la création.

Pourquoi et comment un Editeur de musique investit sur un auteur, sur un compositeur ? La CSDEM (Chambre Syndicale de l’Édition Musicale) vous propose un panel d’éditrices et d’éditeurs pour tout vous dire sur leur logique d’investissement.

Intervenant·es :

  • Anne Jouanneau, directrice générale adjointe chez Sony Music Publishing France,
  • Ismaël Lefeuvre, président de ILCM,
  • Philippe Manivet, président de Musigamy.

Animation : 

  • Sophie Waldteufel, déléguée générale de la CSDEM (Chambre Syndicale de l’Édition Musicale).