Louise Barrière est doctorante contractuelle en Arts du Spectacle au Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales (2L2S) de l’Université de Lorraine, depuis 2017. Elle prépare une thèse intitulée Circulations artistiques, circulations militantes : les festivals punk queer-féministes en France et en Allemagne.