Rencontres & débats

Rencontres & Débats aux Trans : Les rencontres se déclinent aussi en dehors des salles de concerts !

Cette 38e édition du festival marque également la 9e édition de Rencontres & Débats aux Trans, espace, commun aux professionnels et aux amateurs, de réflexion et d’analyse de ce qui se joue dans notre secteur culturel, témoignant des mutations profondes qui sont à l’œuvre aujourd’hui. Ayons l’envie et la curiosité de prendre du temps pour penser notre futur en questionnant notre présent.

rencontres_et_debats

Parenthèse dans notre exercice professionnel, ce moment se veut un espace de confrontations et de cogitations pour prendre ce temps que les urgences et contraintes du quotidien ne permettent pas de dégager. En effet, il s’agit ici, plus que d’apporter des solutions techniques à un problème donné, d’affronter la complexité de nos questionnements pour faire émerger les enjeux à venir.

Ne nous exonérons pas de cette liberté, nous risquerions de construire une pensée en manque d’approfondissements sur la base d’un pré-conçu qui reconduirait naturellement la réflexion et ses concrétisations. Bien sûr, il ne s’agit pas de tout remettre en question et de faire fi de ceux qui ont posé des jalons solides, mais il semble nécessaire de re-questionner nos postures et nos positionnements afin de mettre en perspective une problématique donnée. Remontons la réflexion plus en amont pour nous assurer les conditions propices au développement d’une pensée critique. Ciselons nos clés de lecture pour interpréter le monde qui nous entoure.

Par ailleurs, considérant que la culture fait partie intégrante de la société et n’évolue pas en dehors de celle-ci, il semble important de prendre en compte tous les « autres » enjeux qui croisent nos pratiques, et par conséquent d’élargir les points de vue, de déplacer l’angle d’analyse, de décentrer notre fonction. C’est pourquoi il est nécessaire de confronter l’expertise des professionnels de la culture et les réalités de leur travail à des visions de chercheurs, d’universitaires et à ceux d’autres domaines que celui de la culture.

Enfin, nous privilégions la discussion et le débat afin de proposer plusieurs entrées dans un même sujet. Le non-alignement des positions, et par là des intervenants, participe à cette ouverture d’esprit à d’autres perceptions et d’autres réalités, et, in fine, à mieux comprendre pour se faire une idée en connaissance de cause.