Certains ont plusieurs voix dans leur tête. Saro, lui, en a plusieurs dans le diaphragme et autant dans son looper. Tellement que ce prodige du beatboxing a remporté en 2017 la Grand Beatbox Loopstation Battle, la compétition la plus importante en la matière. Loin de se reposer sur ses lauriers phoniques, il met depuis sa technique au service d’un électro distancié, ludique et bourdonnant de basses thoraciques. En un mot : phénoménal.